Les Colombes n’apparaissent pas par hasard

Odile, 47 ans, déjà veuve, vit une existence monotone. Atteinte de la phobie des miroirs depuis la mort de son mari, elle poursuit une psychanalyse, sans grande conviction.

Un jour, une mystérieuse jeune femme apparaît dans le salon d’Odile. Cambrioleuse ? Non. Celle qui se présente comme une amie se révèle d’autant plus troublante qu’elle semble tout connaître d’Odile, jusqu’à ses souvenirs d’enfance. Mais Odile, fille de prestidigitateur, ne croit pas au surnaturel.

Insensiblement guidée par le psychanalyste, Odile parviendra à éclaircir cet écheveau, se confrontant aux questions du double, et de l’image d’un moi idéal, jusqu’à découvrir qui se cache derrière Elisabeth.