Comment écrire une chanson en 6 lignes

1. Choisir un thème sur lequel on veut écrire une chanson

2. Lister des mots (noms, verbes, adjectifs) en rapport avec ce thème, synonymes, mots voisins, etc.

3. Trouver des mots qui riment avec les mots listés ci-dessus.
Exemple : Bonheur / Chaleur / Coiffeur…

4. Choisir une personne ou un personnage, ou même un animal

5. Lister des mots (noms, verbes, adjectifs) en rapport avec cette personne/personnage/animal

6. Trouver des mots qui riment avec la liste du 5.

7. Ecrire, avec les mots listés, une courte phrase qui met le personnage en relation avec le thème.
Exemple : Personnage = Monsieur Albert
Thème = Chocolat
Phrase = Monsieur Albert aimait énormément le chocolat.

8. A l’aide des rimes que vous aviez trouvées, écrire une deuxième phrase qui s’enchaine avec la première, et qui rime.
Exemple : Mais monsieur Albert détestait les chats.
Ce qui donne :
Monsieur Albert aimait énormément le chocolat.
Mais monsieur Albert détestait les chats.

9. Toujours avec les mots listés ci-dessus, écrire une phrase qui commence par « Jusqu’au jour où…. » et qui fait suite aux deux premières phrases.
Exemple : Jusqu’au jour où Madame Albert adopta un minou dans un refuge.

10. A l’aide des rimes que vous aviez trouvées, écrire une phrase qui s’enchaine, et qui rime.
Au début Monsieur Albert crut à un subterfuge.

Ce qui donne :
Monsieur Albert aimait énormément le chocolat.
Mais monsieur Albert détestait les chats.
Jusqu’au jour où Madame Albert adopta un minou dans un refuge.
Au début Monsieur Albert crut à un subterfuge.

11. Toujours avec les mots des listes, écrire une phrase commençant par « heureusement » ou « malheureusement », et qui rappelle le thème principal.
Exemple : Heureusement le matou avait la couleur du chocolat.

12. Avec les mots des listes, écrire une phrase qui rime avec la précédente, et qui termine l’histoire.

Ce qui donne :
Monsieur Albert aimait énormément le chocolat.
Mais monsieur Albert détestait les chats.
Jusqu’au jour où Madame Albert adopta un minou dans un refuge.
Au début Monsieur Albert crut à un subterfuge.
Heureusement le matou avait la couleur du chocolat.
Alors monsieur Albert le fit cuire et le mangea.

Grégoire Maréchal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *